L’histoire

Il y a 48 ans déjà …

Il était une fois en l’an de grâce 1968, un groupe de jeune bourguignons qui décida de se lancer dans une folle aventure : un rallye automobile. Quel tollé cela provoqua dans toutes les chaumières bourguignonnes ; les autorités parentales de l’époque furent choquées en apprenant la nouvelle. Des jeunes qui devraient passer leurs vacances à travailler dur décidaient de prendre un peu de bon temps. C’en était trop !!!

Cependant, l’équipe organisatrice de l’époque ne se découragea pas. Manches retroussées, elle se mit activement au travail ; et Dieu sait que la tâche était rude d’une part par son ampleur et d’autre part par sa discrétion requise. Il fallait tout d’abord constituer une liste de gens susceptibles de participer à l’évènement. Il fallut donc démarcher damoiselles et damoiseaux pour les avertir de la nouvelle et de se tenir prêt pour le jour J.

Il fût décidé à l’époque d’organiser la journée de cette façon : convoquer toute la bande de loulous à un endroit précis à l’aube de ladite journée. Chaque voiture devait respecter un thème et donc nos « voyous » bourguignons se surpassaient d’imagination pour trouver costumes et déguisements. Puis la dite journée se transformait en course d’orientation pendant laquelle nos jeunes gens étaient soumis à de rudes épreuves sportives et culturelles.

C’est surtout cet aspect qui gêna l’ancienne génération : des jeunes filles et garçons allaient se retrouver pour festoyer sans supervision parentale. Mon Dieu, les diverses associations de préservation et sauvegarde des mœurs traditionnelles montèrent en masse (5 charrettes pleines à craquer) à la grand-ville pour s’en remettre aux autorités politiques. Le préfet Monsieur Coincé-Dans-son-Slip, le maire Monsieur Plus-Démago-tu-Crèves et le Maréchal des logis  Monsieur Facile-de-la-Gâchette écoutèrent avec attention les doléances des représentants associatifs. Entre quelques jongleries et ménestrelleries avait lieu un repas champêtre où victuailles et liqueurs locales étaient reines.  L’euphorie et l’excitation augmentaient de manière exponentielle jusqu’à son paroxysme : la réception finale !!!

La pérennité de ce triumvirat dictatorial reposait en grande partie sur leurs bonnes relations avec ces associations. Ce sont elles qui orientaient fortement les élections et donc la quantité de beurre dans les épinards de monsieur le Maire. Notre cher Maréchal, militaire raté, irascible et mégalomane à souhait au train de vie aussi élevé qu’Andiogène, arrivait à survivre grâce aux nombreuses invitations à souper de la gentrie locale. Quant à Monsieur le préfet, c’était son épouse qui menait cette fronde et comme il n’avait pas envie de subir ses foudres le soir même, il n’opposa aucune résistance à la mise en place d’une opération spéciale : « Tempête sur le Morvan ».

La Stasi locale (chères mères de familles….) reçut comme instructions de se mettre en chasse du moindre renseignement. Cette assignation fût totalement inutile, toute cette organisation calquée sur le modèle du KGB était déjà en effervescence et les nombreux tournois de bridge se transformaient en comptes-rendus efficaces et implacables où chaque barbouzette exposait ses découvertes. Le but de cette action coup de poing était de prendre ces jeunes gens racaillisants en flagrant délit d’amusement. C’était au moment de la réception que la maréchaussée devrait intervenir pour mater et tuer dans l’œuf cette poussée insurrectionnelle.

Cela dit, nos joyeux organisateurs burgondes disposaient de plus d’un cubis dans leurs poches. Une des barbouzettes commis l’erreur de questionner de façon trop pressante son cher fiston qui s’avérait être le maestro de l’évènement. Il comprit alors que le lieu de réception devait à tout prix rester secret jusqu’au jour même et le plus tard possible. Ce ne fût pas tâche facile mais les jeunes bourguignons disposaient d’une alliée de poids : Madame la Comtesse de la Tarte-Meringuée-Poivrée. Unique héritière de cette lignée au combien illustre et fameuse, elle était cependant en grippe avec toute l’arrière garde bourguignonne ; ceci date d’un très vieux tournoi de bridge lorsque la Comtesse avait écrasé toutes ses adversaires et notamment Madame le préfet.

 


L’actu sur les réseaux sociaux

Dernières publications sur le groupe

🏆🏆 SEXE, SEXE, SEXE
Ça y est j'ai votre attention...
N'oubliez pas de prendre vos places pour cette 24ème édition du Rallye Burgonde!
Toutes les infos sont sur l'event:
Rallye Burgonde - Édition 2017
On a hâte de vous retrouver le 19 août pour 24h de folie(s)!
Tout le staff sue à grosse goutte (non pas de sueur mais d'éthanol) pour vous concocter une édition PÉPITE!!
Tendresse et chocolat,
L'équipe du RB 🏆🏆
🚗
... Voir plusvoir moins

Rallye Burgonde - Édition 2017

août 19, 2017, 7:59

Bourguignons, Bourguignonnes et autres admirateurs de la région, il est temps de réserver votre journée, votre soirée, votre week-end !!! ********************************************************...

Voir sur Facebook

Léonard Pablov Christian a créé un évènement pour RALLYE BURGONDE. ... Voir plusvoir moins

Rallye Burgonde - Édition 2017

août 19, 2017, 7:59

Bourguignons, Bourguignonnes et autres admirateurs de la région, il est temps de réserver votre journée, votre soirée, votre week-end !!! ********************************************************...

Voir sur Facebook

Léonard Pablov Christian a partagé la vidéo de Rallye Burgonde 2017 dans le groupe RALLYE BURGONDE. ... Voir plusvoir moins

🚨🚨 Breaking news ! Le suspens n'a que trop duré, on vous dévoile enfin le thème de la cuvée 2017 du Rallye Burgonde BE READY 🚨🚨

Voir sur Facebook

Place à la SG, Sixtine Pgt 👐👐 ... Voir plusvoir moins

Place à la SG, Sixtine Pgt 🤓

Voir sur Facebook

Dernière semaine pour l'OBJECTIF BEERPONG - Faites pleuvoir vos likes <3
1 LIKE sur la photo (en cliquant sur le lien)
1 LIKE sur la page d' Original Cup
... Voir plusvoir moins

⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️⬆️ LIKER LA PAGE ORIGINAL CUP POUR QU'1 LIKE COMPTE

Voir sur Facebook